Briques rouges poussiéreuses

Une exploration menée par l’ESCOUADE CH’TITURBEXEUR


Cela vous est déjà arrivé de croiser au loin des cheminées en brique qui ne crache plus de fumée ? Ou qu’un site semble totalement inactif ? Si cela vous intrigue, on vous fait visiter l’une d’entre-elles.

Les pays du nord sont connus pour ses carrières d’argiles rouge : Il suffit de voir les nombreuses structures en briques rouges pour comprendre la richesse du sol nordique. Cette argile ferreuse est exploitée depuis la nuit des temps et n’a cessé d’être produite en briques.

Pour fabriquer celles-ci à l’échelle industrielle, on utilise des grands fours, souvent eux-mêmes faits en briques. C’est ainsi que nous trouvons beaucoup de briqueteries dans le nord. Vous avez sans doute compris, on a pu explorer une ancienne briqueterie des années 20.

Cette usine n’a pas réellement d’histoire et nous ignorons les structures significatives construites à partir des briques de celle-ci. C’est en cherchant un peu que nous trouvons une anecdote palpitante : En 1944, la briqueterie a été contrainte de servir l’occupant pour la construction des quartiers et les bâtiments de celui-ci. Pour protester contre cette demande, le briquetier de l’époque ordonna à ses ouvriers de détruire tous les fours avec les briques produites durant la nuit et accusa les troupes allemandes de ce vandalisme, semant ainsi la confusion chez le lieutenant SS en charge de ces bataillons. Il n’y a pas eu d’exécution suite à cet acte, mais l’armée ennemie laissa l’entreprise avec ses fours cassés.

C’est une victoire pour l’usine de n’avoir jamais travaillé, ni collaboré pour l’intérêt du 3ème Reich. Après la Seconde Guerre Mondiale, l’entreprise produira à nouveau, avec l’aide de son pays, pour la reconstruction d’un chef-lieu d’arrondissement dévasté par les explosions. Elle ferma ses portes dans les années 70 avec une trentaine d’employés et ne montra plus aucune activité jusqu’à ce jour.

Finalement, tout ce qu’on a pu explorer, ce sont ses nombreuses briques qui n’attendent qu’à être utilisées, l’intérieur des fours inactifs depuis plus de 40 ans et ses deux cheminées souillées par le temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s